mental gagnant - publication

Publication

AVEZ-VOUS BESOIN D'UN COACH MENTAL ?

Les golfeurs, dans leur grande majorité, ignorent à quel point ils pourraient améliorer leur jeu et leurs scores s’ils travaillaient l’aspect mental de leur jeu.

Mais avant cela, il faut savoir deux choses :
La première est, naturellement, qu’il est possible de le faire. Dans ce domaine, si vous disposez d’un cerveau normalement constitué, rien, absolument rien, ne vous empêche de penser comme le meilleur joueur du monde.
La seconde est de savoir jusqu'à quel point il est nécessaire pour vous d’avoir recours à un coaching mental.

Voici quelques questions qui vous aideront à déterminer l’étendu de vos besoins :

1. Tapez‐vous un très grand nombre de balles au practice avant le départ ?
2. Jouez‐vous mieux au practice que sur le parcours ?
3. Etes‐vous nerveux(se) dans les occasions suivantes ?
‐ Au départ du 1 devant le club house
‐ Lorsque vous devez jouer avec de nouveaux partenaires ou devant des joueurs plus forts
4. Êtes‐vous agacé, voire plus, en voyant vos balles tomber dans les obstacles ?
5. Vous arrive‐t‐il de gâcher un score prometteur dans les derniers trous du parcours ?
6. Un birdie est‐il souvent suivi d’au moins un bogey ? et plus globalement, avez‐vous le sentiment qu’un bon coup est souvent suivi d’un mauvais ?
7. Envoyez‐vous systématiquement vos balles dans l’obstacle que vous redoutez ?
8. Retrouvez‐vous comme par miracle votre swing quand la carte de score est foutue ?
9. Est‐ce qu’un bon premier trou conditionne le reste de votre parcours et inversement ?
10. Faites‐vous votre meilleur score les jours où vous avez toutes les raisons de mal jouer (fatigue, chagrin d’amour, retard, autres ?)
11. Jouez‐vous systématiquement votre plus mauvais coup lorsque c’est exactement le moment ou il faudrait en faire un bon ?
12. Etes‐vous de ceux qui pensent que les satisfactions n’arrivent qu’une fois la compétition terminée ?

Si vous avez répondu oui, à la plupart des ces questions, il est grand temps de venir me voir. Mais ne vous inquiétez pas cela prouve avant toute autre chose que vous êtes perfectible.

Parce que dans le domaine du mental, à l’inverse du domaine physique, je vous le répète, rien ne peux vous empêcher de penser comme les meilleurs et croyez‐moi, cela pourrait baisser vos scores dans des proportions que vous n’imaginez même pas.