mental gagnant - publication

Publication

POURQUOI VOUS ENTRAINEZ VOUS ?

Au practice, demandez aux joueurs présents ce qu’ils sont en train de faire : Certains travaillent leur position à l’adresse ou à l’impact, leur back swing, ou leur finish etc. Puis, demandez‐leur dans quel but ils font ça ?

Tous, vous diront leur espoir de réussir à mécaniser leur geste, afin de pouvoir ne plus y penser sur le parcours. Automatiser les gestes, voilà une bonne idée ! Le problème est que ça ne fonctionne que très rarement.
Pourquoi ? En réalité, les golfeurs n’atteignent que très rarement cette automatisation car ils partent du postulat qu’il faut une totale confiance en leurs moyens pour le faire. La tentation est donc grande de contrôler consciemment leur swing, en espérant atteindre une perfection telle qu’ils pourront enfin, un beau jour, ne plus réfléchir.

Autrement dit :ils passent leur temps à penser dans l'espoir qu'un jour ils ne penseront plus.
Etrange non ? Que peut‐on faire ?

Commencez par changer de croyance, cessez de croire qu'il est possible d'améliorer quoi que ce soit en y pensant et adoptez celle‐ci : « Pour un meilleur contrôle laissez tomber le contrôle ».
Pour être efficace, vous devez apprendre à jouer sans avoir à y réfléchir et il est impossible de le faire en y réfléchissant. Vous n'avez pas besoin de votre cerveau conscient pendant l'action : il suffit de décider l'objectif à atteindre avant d'agir et les moyens se présentent "tout seuls" : exactement ce que vous faites pour conduire, faire du vélo ou nager. Cela s'appelle avoir confiance.

Pour comprendre Faites le test suivant. Munissez‐vous d’un papier et d’un crayon !
1° Sur le papier, inscrivez votre signature exactement comme vous signez un chèque.

2° Essayez de recopier cette signature. Attention ! N’en faites pas une seconde, recopiez celle que vous venez de tracer. Commencez par le début, appliquez‐vous ! Soyez attentif et concentré ! Ne faites pas d’erreurs, faites exactement comme si vous vouliez la dessiner ! Appliquez‐vous !

Comment vous sentiez‐vous, relâché ? Détendu ? Comment trouvez‐vous la nouvelle signature ? Pas terrible ? Que s’est‐il passé ?

Vous venez de tenter de reproduire quelque chose que vous pensiez avoir automatisé depuis longtemps en essayant de le faire consciemment et cela vous a tué. Voilà, à peu de chose près, à quoi sert votre entraînement au practice. La deuxième signature est aussi éloigné de la première que l’est votre swing de ce qu’il est ou pourrait être si vous renonciez à le contrôler consciemment.
Il est inutile d’avoir un swing parfait pour cesser d’y penser! Vous n’avez pas attendu d’être Lance Armstrong pour faire du vélo et vous ne vous débrouillez pas si mal. Ceci n’exclue pas que votre swing puisse s’améliorer et il s'améliorera d'autant plus que vous cesserez de le remettre en cause. Comme vous n’avez pas d’autre choix autant vous faire confiance.
Ceci, ne veut pas dire qu'il ne faut pas s'entraîner: il faut juste s'entraîner différemment : moins de pensée plus de sensations et de conscience du corps. Vous savez faire déjà ça, vous le faisiez étant enfant.

Dernière chose
Sur la feuille faites rapidement une dizaine de signatures, puis observez :
Vos signatures sont toutes différentes mais néanmoins toutes satisfaisantes, souples et rythmées. Il en va de même pour votre swing : N’espérez pas le reproduire chaque fois à l’identique. C’est un rêve. Espérez seulement en faire un qui soit adapté à la circonstance.
Et acceptez le résultat !