stress avant competition

Ces 4 techniques qui permettent d’évacuer le stress avant competition

Le stress est souvent présenté comme l’un des maux du siècle. On le retrouve un peu partout : au travail, avant un examen d’étude, dans la vie quotidienne et même lorsque l’on pratique une activité de loisir. Il ne faut pas voir le stress comme un mal absolu. Au contraire, dans certaines situations il peut être bénéfique. 

Dans le sport, le stress apparaît généralement juste avant un match ou une compétition, voire plusieurs jours avant selon l’ampleur de la rencontre. Ce stress peut se révéler particulièrement handicapant. Il nous empêche trop souvent de développer notre jeu comme nous l’avions prévu. Il créé une fracture mentale qui peut découler sur un énervement, une dépense d’énergie excessive, une perte de confiance, voire une résignation totale aboutissant à la défaite.

Le stress avant competition se répercute surtout dans les sports individuels où il a nettement plus d’influence. Il peut même aboutir à une blessure.

Quand nous pratiquons régulièrement du sport, et en compétition, il est important de savoir canaliser ce stress et de l’évacuer le plus rapidement possible. Il existe différentes astuces pour mieux gérer ce stress avant competition.

Le bon et le mauvais stress

Les sensations procurées par le stress ne sont pas toujours les mêmes. Dans certains cas, il peut totalement nous bloquer et nous faire paniquer. On parle alors de mauvais stress. Puis, il y a le bon stress, plus léger, et qui nous donne envie d’en découdre rapidement.

Le mauvais stress utilise négativement notre énergie et nous fait perdre notre concentration. Il monopolise notre pensée et influence négativement notre confiance. Il s’agit souvent du stress causé par un surmenage au travail, lorsque l’on fait une erreur qui peut s’avérer lourde de conséquences ou quand on doit faire face à une situation difficile financièrement ou sur le plan de la santé. Ce type de stress débouche souvent sur un moment de panique.

À l’inverse, le bon stress peut nous apporter un regain d’énergie et plus de concentration. Il crée souvent un sentiment d’impatience : d’une certaine façon nous craignons ce qui va se passer, mais en même temps nous avons envie d’en découdre. Il s’agit généralement du stress qu’éprouvent les comédiens avant d’entrer en scène, ou celui que nous avons juste avant de passer un examen ou un entretien d’embauche, ou qu’une femme enceinte juste avant l’accouchement. Ce stress disparaît souvent une fois que nous sommes lancés.

Cependant, la frontière entre le bon et mauvais stress peut parfois être mince. Ainsi, nous ne réagissons pas tous de la même façon face à une situation précise. Certains peuvent ressentir un stress positif quand d’autres souffrent d’un mauvais stress. Reprenons l’exemple de l’examen, pour certains le stress disparaît dès lors qu’ils sont devant la feuille, quand pour d’autres il peut se transformer en un véritable moment de panique. Idem pour un entretien d’embauche et bien d’autres situations.

Apprendre à analyser d'où vient le stress d'avant match

Le bon stress dans le sport est positif et permet souvent au sportif d’avoir un regain d’énergie et de motivation. À l’inverse, le mauvais stress peut être néfaste. Il a tendance à faire douter le joueur et à dérégler complètement son jeu ou son geste.

Il est normal de stresser avant un match. On peut le voir comme une preuve de notre volonté à bien faire. On ne veut pas nous décevoir et éventuellement décevoir notre équipe, nos supporters et nos proches. De plus, l’envie de gagner s’ajoute aussi à l’addition.

Toutefois, il est important de savoir analyser ce stress pour comprendre d’où il vient. Premièrement, cela nous permet de mieux différencier le bon du mauvais stress. Ensuite, analyser le stress et la meilleure façon de réduire son influence négative.

Le stress d’avant match provient généralement de la crainte de ne pas être à la hauteur, d’avoir des difficultés à développer son jeu. Mais il peut aussi être causé par des facteurs externes (vie privée, manque de préparation, crainte d’une blessure…). Sans oublier la pression que peut créer une foule de spectateurs. Vous devez impérativement cerner cette origine, pour savoir si le stress ne provient pas d’une cause que vous pourriez régler.

Évacuer le stress avant competition par des techniques de relaxation

Différentes techniques permettent de réduire le stress quotidien et celui qui surgit avant une compétition sportive. Parmi elles, nous allons nous intéresser à la relaxation.

Le but de la relaxation est d’atteindre un état de détente. Idéale pour rester calme face à un évènement pouvant entraîner une situation de stress. Les techniques de relaxation peuvent être mises en place avant un match pour être sûr de l’aborder de la meilleure des façons.

Il existe différentes techniques de relaxation : hypnose, yoga, sophrologie, méditation, massage, réflexologie, travail respiratoire, shiatsu… En règle générale, ces techniques permettent de mieux contrôler la fréquence cardiaque et respiratoire et de réduire la tension artérielle. Il en ressort un sentiment de bien-être nous permettant d’aborder la rencontre sportive plus calmement et plus sereinement.

Parfois, de simples gestes, comme le fait de prendre un bain, suffisent à nous relaxer et à réduire l’état d’anxiété. L’efficacité des techniques de relaxation dépend de chacun d’entre nous et de notre implication. Elles sont également une excellente façon pour mieux gérer une douleur physique. La relaxation est un processus qui ne doit pas être ponctuel, mais qui doit au contraire être pratiqué régulièrement.

Une bonne hygiène de vie réduit le stress

Le stress a un lien étroit avec notre mode de vie. Notre hygiène de vie a un rôle essentiel dans notre stress quotidien. Plus elle est bonne et moins le stress se fait ressentir. Cette corrélation concerne aussi le stress avant competition.

Ainsi, vous devez privilégier un sommeil de qualité, une alimentation saine, vous protéger des agressions extérieures (soleil, froid, pollution…) et modérer votre consommation d’alcool. Lorsqu’ils sont mal gérés, ces différents éléments favorisent le stress.

Pour un sportif, l’alimentation est vraiment très importante tout comme la qualité du sommeil. Certains aliments sont à privilégier la veille d’un match et d’autres sont à éviter. À l’inverse, une fois la rencontre passée, certains aliments permettent de récupérer plus rapidement.

La forme physique joue sur la forme mentale, et donc sur le stress. Lorsque l’on est en pleine forme, notre motivation et notre confiance sont décuplées et laissent peu de place au stress négatif.

Comment la préparation mentale va vous aider ?

La préparation mentale consiste à faire en sorte d’aborder un match de la meilleure des façons au niveau du mental.

Le mental est un point crucial dans la pratique d’un sport. Il conditionne nos performances sportives et peut influencer notre physique et notre technique. Pour progresser dans sa discipline sportive et franchir les différents caps, il est indispensable de travailler son mental pour le rendre plus solide. L’objectif étant de rester concentré, calme, confiant et lucide tout au long de la partie.

Le stress est l’une des caractéristiques du mental. Un stress trop important influence négativement notre mental et donc nos performances sportives.

La préparation mentale doit permettre au sportif de mieux contrôler ce qu’il se passe dans sa tête avant et pendant le match. Elle utilise des techniques empruntées à la psychologie et à la relaxation pour aider le joueur à garder le contrôle, à ne pas s’énerver, à ne pas paniquer ni baisser les bras. Pour effectuer cette préparation, le sportif a souvent besoin d’un regard extérieur. Le coach mental est le plus à même d’apporter ce regard et de conseiller le sportif pour qu’il puisse développer un mental fort.

Autres conseils pour évacuer le stress

Comme nous avons pu le voir jusqu’ici le stress n’est pas une fatalité, bien au contraire. Il peut être canalisé. Le préparateur mental a pour mission de faire progresser le sportif au niveau de son mental. Différentes techniques de travail sont possibles. Elles s’appuient principalement sur la relaxation et la psychologie.

L’hygiène de vie a aussi énormément d’influence sur la solidité mentale du sportif et sur son stress. Un sportif de haut niveau doit faire très attention à son alimentation, à son sommeil et à sa façon de vivre.







close

DEVENEZ PRÉPARATEUR MENTAL


70 HEURES DE FORMATION POUR APPRENDRE LES SECRETS DES PLUS GRANDS CHAMPIONS

  • check-square-o
    Qu'est ce que la concentration ?
  • check-square-o
    Comment maîtriser ses émotions ?
  • check-square-o
    Comment motiver et générer un engagement sans faille ?
envelope-open-o